La vie au Québec(5)——Propreté

De façon surprenante, il y a plus de trois mois que je vis ici et je n'ai pas encore été malade. Mais à Beijing, je tombais malade souvent. A tel point que j'ai apporté beaucoup de médicaments au Québec, par mesure de précaution, mais il semble maintenant qu'ils sont tous périmés… Bon signe!

Je pense que le "pas de pollution" ou "moins de pollution" au Québec est vraiment bénéfique pour la bonne santé, même si nous ne nous en rendons pas vraiment compte.

Au début de mes classes de français, chaque matin, je prenais un raccourci pour aller à l'arrêt de l'autobus et mes chaussures étaient mouillées par la rosée qui se trouvait sur l'herbe. La première fois, j'étais inquiète parce que j'avais peur que mes chaussures soient très sales après avoir séché. Mais, à ma grande surprise, quand elles furent sèches elles étaient parfaitement propres.

Maintenant que je me promène sur la neige, mes chaussures et mon pantalon sont mouillés par la neige mais je ne suis pas inquiète du tout. Quand je pense à ce qui arriverait si je marchais sur la neige à Beijing, toutes mes chaussures seraient humides et sales.

J'ai apporté cinq masques ici. Parce que à Beijing, nous portons toujours des masques pour lutter contre la pollution (PM2.5) mais ici, je les utilise principalement pour lutter contre le vent froid sur mon visage.

Quand les gens d'ici m'ont vue portant ces masques ils ont été très surpris et ils continuaient à me demander, "Pourquoi portez vous ceci alors qu'ici, l'air est très propre et il n'y a pas de pollution? "A chaque fois j'avais besoin d'expliquer que je portais ce masque à cause du vent; tant et si bien que j'ai finalement décidé de porter une autre couche de mon écharpe pour me protéger du vent.

Voilà~ C'est fini.

 


03/12/2012 05:19 分类: 评论(0) 阅读()
 

发表评论

电子邮件地址不会被公开。 必填项已用*标注
Your email address will not be published. Required fields are marked *